Archive pour mars 2011

PostHeaderIcon Pâques… !!!

Pâques…!!!

Que fait-on à pâques?? Nous allons dans un brunch. Reste à trouver où ……???

Pour déguster un Brunch en Estrie nous avons quelques établissements très intéressants.
Ils ont des menus généreux, succulent et tous aussi bon les un que les autres.

En voici quelques uns : Auberge Ste-Catherine de Hatley, le Manoir Hovey, L’Estrimont,
Hotel Delta, Café Massawippi , Hotel le Président

Mais à Pâques il n’y a pas que des brunchs il y a aussi des soupers gastronomiques avec table d’hôte. Les établissement nommés ci-haut, vous en offrent pour tout les goûts.
Entre amis (es) ou en famille vous aurez l’opportunité de profiter de la tranquillité d’une soirée mémorable…

Chef Mélanie Gagnon – Auberge Ste-Catherine-de-Hatley

PostHeaderIcon La cuisine une approche thérapeutique…

La cuisine une approche thérapeutique…

La cuisine peut-être une approche thérapeutique vis-a-vis une société en mal de vivre
d’une technologie intempestive.

La poésie gastronomique est utile pour amener une certaine connotation sensuelle et magique à des plats ordinaire.

Elle permet au lecteur des enivrer avant même d’y avoir gouté. Quelque fois c’est excitant à la vue du plat et d’autres fois ça nous laisse indifférent. Mais le tout se joue dans la bouche.
L’aliment est l’essence même de la vie mais sommes-nous rendue au point ou tout doit être préfabriqué pour avoir du temps libre et ne rien faire. Et se plaindre que l`on a rien à faire.

Pour se faire nous aurons deux sujets d’actualité qui s’ aurons j’en sur capter votre attention ainsi que vos idéologies face au monde dans lequel nous sommes confrontés à tout les jours.

Le premier sera sur la religion et la cuisine : quel rapport me direz-vous… et bien ces
de là part tous nos interdits alimentaire ou restrictions. La fascination que nos ancêtres avait et que nous même encore au XXIe siècle véhiculons toujours de différente façon..
Bien sûr, pour une majorité nous n’avons jamais pris connaissance ou même soupçonné le pourquoi certains d’entre vous mangeaient du poisson le vendredi, ou du jambon ou de l’agneau ( selon les portefeuilles ) à Pâques, pas de chocolat ou bonbons durant le carême etc…. c’est la que j’en arriverait à vous expliquer avec des exemples et recettes. Les oreilles de porc ( de crisse )

La provenance de l’histoire des oreilles de crisse est assez diversifier selon d’où l’on vient au Québec.

La recette des Oreilles de Crisse

600 g (1 1/4 lb) de lard salé
1 L (4 tasses) d’eau

1. Couper le lard salé en tranches 1/2 pouce d’épaisseur et 3 pouce de longueur.

2. Faire blanchir le lard salé dans l’eau pendant 5 minutes. Égoutter. Réserver

3. Mettre dans une poêle et faire cuire au four, 350°F, jusqu’à ce que les tranches de lard soient rôties et croustillantes. Retourner régulièrement les grillades durant la cuisson. Les grillades sont prêtes quand elles sont bien dorées.

4. Égoutter sur du papier absorbant et servir en accompagnement avec un oeuf, des fèves au lard etc…

La suite des recettes le mois prochains.

Chef Mélanie Gagnon – Auberge Ste-Catherine-de-Hatley