PostHeaderIcon Souris d’agneau de la Bergerie d’Autrefois confite au caramel de vin rouge du Cep d’Argent

Souris d'agneau de la Bergerie d'Autrefois confite au caramel de vin rouge du Cep d'ArgentUn plat plein de saveurs qui marie admirablement l’agneau, le vin rouge et les fines herbes à la saveur douce et acidulée du vinaigre balsamique.

Une recette présentée au Salon International de l’Alimentation de Montréal 2005 par la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec.

Préparation: 15 min
Cuisson: 1 h 30
Portions: 6

Ingrédients

2,5 lb (1,2 kg) de Souris d’agneau de la Bergerie d’Autrefois (Roxton Pond)
1 tasse (250 ml) de vin rouge Réserve des Chevaliers du Vignoble Le Cep d’Argent (Magog)
1 feuille de laurier
1 branche de thym
1 branche de romarin
3 échalotes
2 c. à table (c. à soupe) de Fleurs d’ail du Petit Mas (Coaticook)
1/2 verre d’eau froide
5 c. à table (c. à soupe) de sucre
5 c. à table (c. à soupe) d’huile d’olive
5 c. à table (c. à soupe) de vinaigre balsamique
Sel, poivre

Préparation

Faire chauffer l’huile dans une grande cocotte en fonte. Saler, poivrer les morceaux de souris et les saisir à la cocotte pour qu’ils soient dorés de chaque côté. Ajouter le thym, le romarin et le laurier.

Éplucher et hacher les échalotes. Les ajouter dans la cocotte avec les Fleurs d’ail et le 1/2 verre d’eau froide. Laisser mijoter sans couvrir.

Dans une petite casserole, verser le vin rouge et le sucre. Faire chauffer le mélange afin d’obtenir un caramel, en surveillant bien car le vin rouge empêche de bien voir la caramélisation.

Lorsque le caramel est prêt, le verser dans la cocotte et ajouter le vinaigre balsamique. Remuer et laisser cuire pendant 1 h 30 à feu doux en remuant de temps en temps pour que la fricassée n’accroche pas.

Conseil

Servir bien chaud accompagné de pâtes et de confit d’oignons au porto Nany’s.

Un plat plein de saveurs qui marie admirablement l’agneau, le vin rouge et les fines herbes à la saveur douce et acidulée du vinaigre balsamique.

Partager s'il vous plait!

Laisser un commentaire